La lavande / Le lavandin


Notre offre en Lavande / Lavandin :

Le Lavandin Grosso

Le Lavandin Abrial

La Lavande Maillette



Les lavandes sont un genre de plantes de la famille des Lamiacées.

Ce sont des arbrisseaux, à fleurs le plus souvent mauves ou violettes disposées en épis, dont la plupart des espèces sont utilisées dans toutes les branches de la parfumerie. Elles poussent surtout sur les sols calcaires secs et ensoleillés.

Toutes les lavandes sont des plantes mellifères, très recherchées par les abeilles.

 

Le dépérissement de la lavande est dû, dans beaucoup de cas, à la cicadelle qui transmet le Stolbur. Dans les cas de dépérissement, détruire les plantes atteintes et les brûler.

 

La lavande était déjà utilisée par les Romains pour conserver le linge et parfumer les bains. En Provence, la lavande fut utilisée au Moyen Âge, pour la composition de parfums et de médicaments, mais c'est à partir du XIXe siècle que sa culture se développa.

 

L'essor de la production française d'huile essentielle de lavande fine est lié à l'implantation de parfumeries dans la région de Grasse. La mise en culture organisée systématique du lavandin, dans les années 1950, prit ensuite le relais.

 

Anciennement, les lavandes poussaient en Provence et dans quelques pays du bassin méditerranéen, puis la culture s’est répandue en Europe de l’Est (Bulgarie, Russie, Ukraine…) et même en Tasmanie ou encore au Canada où des plants mutés peuvent maintenant résister au gel.

Les lavandes "vraies" poussent à une altitude de 500 à 1 700 m. sur les versants ensoleillés des montagnes. La qualité des lavandes est réputée augmenter avec l’altitude. Elle est produite notamment à Sault, et elle est la principale activité agricole de cette zone du Vaucluse, mais on la retrouve également en Drôme provençale où elle est très bien représentée.

La lavande aspic, par contre, est récoltée dans le bassin méditerranéen entre 0 et 600 m d’altitude.

Les lavandes du groupe stoechas se développent sur tout son pourtour, notamment en Andalousie et dans la partie sud du Portugal.

Les lavandins sont les lavandes les plus cultivés (de 800 à 1 000 tonnes d’essence par an) et les plus répandus, car ils sont les plus résistants. Ils se développent spontanément dans le sud de la France. Cependant, on observe un dépérissement des lavandins abrial et sumian qui sont en voie de disparition.

 

C'est la parfumerie qui fait le plus gros usage de la lavande. On peut tout parfumer avec elle, depuis les savonnettes jusqu'aux détergents et au papier hygiénique. Dans les parfums proprement dits, la lavande est surtout réservée aux hommes, soit en soliflore dans les eaux de toilette, soit en note de cœur dans les eaux de Cologne.

La lavande sert aussi à parfumer les salles de la maison : on les cueille et on les mets dans des sachets qu'on accroche dans les chambres.

La lavande a des propriétés antispasmodiques, sédatives et diurétiques. L'huile essentielle de lavande est recommandée pour la décontraction musculaire et pour favoriser la concentration.

Depuis très longtemps, on lui prête des vertus cicatrisantes et antiseptiques. On lui trouvait aussi des propriétés antivenimeuses et en cas de morsure de vipère, on frottait la plaie avec une poignée de lavande (ceci pourrait expliquer le nom de la lavande aspic). La plante a aussi été très utilisée, et l'est toujours, pour combattre les mites et les poux.

En phytothérapie, on la recommande pour combattre l'anxiété, la nervosité et les insomnies, ainsi que pour soulager les rhumatismes et soigner les infections des voies respiratoires. Elle peut être prise en infusion, en poudre (gélules), sous forme d'huile essentielle ou d'alcoolat, pour les frictions.

L'huile essentielle de lavande est réputée antiseptique et bactéricide. Appliquée pure sur la peau elle soulagerait les brûlures et les piqûres d'insectes. Appliquée sur les tempes, elle soulagerait les douleurs migraineuses. 

On peut faire infuser des fleurs de lavande dans du lait, utilisé ensuite pour la préparation de glace ou de crème à la lavande. Les brins sont aussi utilisés dans les vallées (notamment celle de l'Estéron, près de Nice), afin de confectionner une liqueur particulièrement forte en bouche, dont on dit qu'elle a des vertus antiseptiques, digestives et calmantes.

 

Pour l’anecdote, on raconte que la reine Elisabeth I d’Angleterre et d’Irlande appréciait particulièrement les conserves de Lavande.

Dans le langage des fleurs la lavande signifie « Répondez-moi », dans un sens d'impatience méfiante, de questionnement amoureux. Dans une relation plus établie ou une relation amicale, c'est un symbole de « tendresse » : en relation avec sa couleur mauve bleutée, son parfum, ainsi que ses propriétés apaisantes et antiseptiques.